PARCOURS DE PASSIONNES #7

QUEL A ÉTÉ TON PREMIER LIEN AVEC LES CHEVAUX ?


A 2 ans, lors d’une réunion de courses sur l’hippodrome de Fontainebleau. Des balades à poney étaient proposées comme dans de nombreux hippodromes, mes parents en ont donc profité et cela a été mon premier contact. Ma famille n’est pas du milieu mais ils m’ont emmené aux courses « par hasard » et depuis ce jour j’adore les poneys et les chevaux.
Quelques années plus tard j’ai commencé l’équitation dans un poney club. Puis, à l’âge de 8 ans, j’ai dit à mes parents que je voulais intégrer l’AFASEC et à 13 ans j’ai fait ma rentrée en 4ème à l’Ecole des Courses Hippiques de Gouvieux.

POURQUOI CE SPORT PLUS QU’UN AUTRE ?

Car j’adore l’adrénaline, la vitesse avec les chevaux, cet animal
me passionne donc tout est réuni dans les courses.

Se lever le matin ce n’est pas un problème quand on aime ce que l’on fait, travailler avec les chevaux, c’est le combo parfait !!
Donc cela m’a encore davantage plu d’intégrer cette filière.

Adrian Le Lay Martin c’est :

– Néophyte

– En 3ème à l’AFASEC de Gouvieux

– 15 ans

– En stage chez M. André Fabre

– Vainqueur avec Algiers (A. Fabre – Godolphin SNC) de la course école du 18 Mars 2021
sur la PSF (1.900 mètres) de
l’hippodrome de Chantilly



CA CONTINUE COMME CA…

COMMENT SE PASSE TA FORMATION A L’AFASEC ?

Actuellement, j’ai 2 semaines d’école puis 2 semaines en écurie. Depuis septembre 2020, je suis stagiaire chez Monsieur Fabre. Je devais débuter les stages chez un entraîneur en 4ème mais à cause du confinement cela a été repoussé.
A l’écurie, nous faisons nos boxes et après à cheval.
L’année prochaine je commencerai la période d’apprentissage.

COMMENT SE SONT PASSES TES PREMIERS JOURS A L’ECURIE ?

Depuis maintenant 2 ans, je monte des chevaux AFASEC (généralement d’anciens « gentils » chevaux de course ) à l’école des courses hippiques de Gouvieux. Nous sommes formés aux bases.
En septembre dernier, les formateurs m’ont placé chez Mr Fabre, je pense qu’ils m’ont donné cette chance car j’avais un bon niveau d’équitation.
Le premier jour, j’ai monté une petite pouliche très gentille avec laquelle j’ai fait canter*1. Le patron souhaitait voir comment j’étais à cheval.
Il a bien aimé et m’a donc gardé. Le lendemain, je suis allé sur les gazons avec une autre pouliche très gentille aussi pour que je découvre.
J’ai ensuite appris tranquillement avec des chevaux faciles.

Adrian à l’entraînement

COMMENT S’EST PASSE TA PREMIERE COURSE ECOLE *2 ? AVAIS-TU DEJA MONTE ALGIERS ?


Je connaissais déjà le cheval car je l’ai souvent monté le matin. C’est un cheval que j’adore, que j’avais déjà galopé et qui connaît  beaucoup de trucs, un cheval parfait pour débuter.
L’entraîneur m’a fait confiance. Avant la course, il m’a donné les ordres, je ne partais pas vainqueur mais dans ma tête je savais que j’avais tout de même mes chances car j’avais un très très bon cheval. (Algiers est vainqueur de Listed)
A l’arrivée j’étais très très  heureux, c’était incroyable surtout de gagner avec un cheval que je connaissais et pour mon patron.
J’étais super content, je disais « bravo mon crack, c’est bien, tu as super bien couru ».


Et ton avenir…?

J’aimerais bien être jockey, monter en France mais surtout à l’international, continuer mon apprentissage chez Monsieur Fabre et pourquoi pas essayer de monter beaucoup pour lui.


Adrian & Algiers


SI TU DEVAIS CONVAINCRE UN JEUNE DE REJOINDRE CETTE FILIÈRE…

Si les chevaux sont sa passion, il a frappé à la bonne porte car ici le matin on se lève pour aller monter à cheval (et faire des boxes), c’est déjà un gros point positif.
Effectivement, c’est un métier difficile mais comme c’est notre passion il faut se battre pour aller de l’avant et progresser.

UN PROFESSIONNEL QUI T’A MARQUÉ…


Beaucoup de jockeys me font rêver car ils ont tous de très beaux parcours. Christophe Soumillon par exemple a une très belle carrière que j’admire particulièrement.

.

Mickaël BARZALONA et Algiers Prix Turenne Listed à Saint Cloud

ET UN CHEVAL…


Algiers le cheval avec lequel j’ai remporté ma première course école.


Faire un canter *1 : Galop soutenu effectué le matin à l’entrainement ou en guise d’échauffement juste avant une course.
« Gagner dans un canter ». Remporter une course facilement, sans opposition.

Course Ecole *2 : Course accessible à partir de 15 ans pour les étudiants en formation courses hippiques dans un établissement de l’AFASEC ou reconnu par les sociétés mères, France Galop/Le Trot. Course non officielle, sans prise de paris sur des chevaux du maître de stage / d’apprentissage + d’infos

Crédits Photos: APRH – Scoopdyga

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s